OUTILS ANCIENS - ART POPULAIRE Index du Forum

OUTILS ANCIENS - ART POPULAIRE
Forum de discussion pour tous et toutes les passionné(e)s de l'art populaire et notamment des outils anciens.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tronçonneuse écolo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OUTILS ANCIENS - ART POPULAIRE Index du Forum -> DIVERS -> CURIOSITÉS TECHNOLOGIQUES...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ROUANET Bernard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2010
Messages: 1 044
Localisation: BEZIERS

MessagePosté le: 25/04/2018 19:08:38    Sujet du message: Tronçonneuse écolo Répondre en citant

Bonsoir,
Je vous présente une tronçonneuse écologique:

                                                 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/04/2018 19:08:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jacqumul


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2011
Messages: 1 940
Localisation: moselle

MessagePosté le: 25/04/2018 19:53:12    Sujet du message: Tronçonneuse écolo Répondre en citant

géniale 
Revenir en haut
DETOUTPARTOUT


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2012
Messages: 4 990

MessagePosté le: 25/04/2018 20:18:27    Sujet du message: Tronçonneuse écolo Répondre en citant

C'est une scie à os pour les amputations .
_________________
Tout ce que tu feras est dérisoire ,
l'essentiel est que tu le fasses .
Revenir en haut
MICHEL66


Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2010
Messages: 9 586
Localisation: Catalogne

MessagePosté le: 25/04/2018 21:34:06    Sujet du message: Scie à os Répondre en citant

Un autre modèle, j'arrête de chercher, ça me donne la chair de poule.


_________________
"Sage est celui qui sait que chacun peut lui apporter quelque chose"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Billman


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 10 089
Localisation: Wiltshire dans le sud-ouest de l'Angleterre

MessagePosté le: 27/04/2018 10:05:30    Sujet du message: Tronçonneuse écolo Répondre en citant

Dit le Heine osteome - circa 1830















lien: http://blog.antiquemedicalinstruments.com/author/admin/




Clinical Orthopaedics and Related Research®
May 2016, Volume 474, Issue 5, pp 1108–1109
When Bernhard Heine (1800–1846) was just 10-years-old, his parents sent him to his uncle’s workshop in Würzburg, Germany to begin an apprenticeship as an orthopaedic technician. He was in good hands. His uncle, Johann G. Heine, is widely considered the founder of orthopaedics in Germany [349], having opened the Caroline Institute (Karolinen-Institut, named after the Bavarian Queen Caroline), the first orthopaedic institution in Germany, in 1816. Johann’s renowned workshop in Würzburg manufactured artificial limbs, wheelchairs, and other orthopaedic devices.
Like his uncle Johann, Bernhard Heine had a natural talent for crafting orthopaedic devices, but lacked a formal medical education. Instead, Bernhard Heine attended anatomical lectures and surgical demonstrations. At the age of 20, he traveled the world to further his medical education [9]. Upon his return, Heine practiced medicine and surgery, specializing in orthopaedic surgery. He designed and built many of his own instruments and appliances, but none as important or widely renowned as the chain osteotome, which he developed in 1830.
Heine’s design, similar to the modern chainsaw, cut through bone quickly, without the patient enduring blows from a hammer and chisel or jarring from a regular amputation saw—an important advancement at a time when anesthesia was rarely employed. Surgeons could perform resections and even craniotomies without leaving bone splinters or damaging surrounding tissue [56]. The example held by the National Museum of Health and Medicine, however, illustrates the complexity of the instrument (Fig. 1). Several guards on the saw could be configured to minimize the cutting surface and prevent soft-tissue damage. A rod with a screw tip served as a pivot for craniotomies. The saw required considerable skill to use, and few could wield it as well as Heine.

Still, the invention brought great fame to Heine. In 1835, he was awarded the prestigious Monthyon Prize by the Académie Française. He then spent 6 months in Russia demonstrating the instrument as a guest of the Czar [4].
Osteotomes were manufactured in Germany by Bernard Heine and in France by Charriere et Fils. George Tiemann and Co. of New York, eager to demonstrate that they were a world-class producer of surgical instruments, manufactured this chain osteotome in the United States with a tortoise shell handle and gold plated parts [8]. It was displayed at the 1872 Exposition universelle de Lyon to demonstrate virtuosity in surgical instrument fabrication, and was awarded both the silver and bronze medal, which they proudly included on the title page of subsequent catalogs. The instrument was donated to the Army Medical Museum after the exposition, only to be borrowed for the 1876 Centennial Exposition [12]. Tiemann subsequently marketed the osteotome for USD 300 in the 1872 catalog compared with USD 5 for a standard capital saw or USD 191 for a Buck’s general operating set [7].
Perhaps the importance of the chain osteotome was more symbolic than practical; it demonstrated that orthopaedic surgery was not only a medical specialty, but one that merited prestige.


Traduction Google:


Orthopédie clinique et recherche connexe


Mai 2016, Volume 474, Numéro 5, pp 1108-1109


Lorsque Bernhard Heine (1800-1846) n'avait que 10 ans, ses parents l'envoyèrent dans l'atelier de son oncle à Würzburg, en Allemagne, pour commencer un apprentissage en tant que technicien orthopédique. Il était entre de bonnes mains. Son oncle, Johann G. Heine, est largement considéré comme le fondateur de l'orthopédie en Allemagne [3, 4, 9], ayant ouvert l'Institut Caroline (Karolinen-Institut, nommé d'après la reine bavaroise Caroline), la première institution orthopédique en Allemagne, en 1816. L'atelier renommé de Johann à Würzburg fabriquait des membres artificiels, des fauteuils roulants et d'autres appareils orthopédiques.


Comme son oncle Johann, Bernhard Heine avait un talent naturel pour fabriquer des appareils orthopédiques, mais il lui manquait une éducation médicale formelle. Au lieu de cela, Bernhard Heine a assisté à des conférences anatomiques et à des démonstrations chirurgicales. À l'âge de 20 ans, il a parcouru le monde pour poursuivre sa formation médicale [9]. À son retour, Heine a pratiqué la médecine et la chirurgie, spécialisée dans la chirurgie orthopédique. Il a conçu et construit beaucoup de ses propres instruments et appareils, mais aucun n'a autant d'importance ou de renommée que l'ostéotome à chaîne qu'il a développé en 1830.


La conception de Heine, semblable à la tronçonneuse moderne, coupe rapidement les os, sans que le patient subisse les coups d'un marteau et d'un ciseau ou d'une scie d'amputation régulière - un progrès important à une époque où l'anesthésie était rarement employée. Les chirurgiens peuvent effectuer des résections et même des craniotomies sans laisser d'éclats d'os ou endommager les tissus environnants [5, 6]. L'exemple du Musée national de la santé et de la médecine illustre toutefois la complexité de l'instrument (figure 1). Plusieurs protections sur la scie pourraient être configurées pour minimiser la surface de coupe et éviter les dommages aux tissus mous. Une tige avec une pointe de vis servait de pivot pour les craniotomies. La scie exigeait une habileté considérable, et peu d'entre eux pouvaient l'utiliser aussi bien que Heine.
Pourtant, l'invention a apporté une grande renommée à Heine. En 1835, il reçoit le prestigieux prix Monthyon de l'Académie française. Il a ensuite passé 6 mois en Russie à démontrer l'instrument en tant qu'invité du Tsar [4].


Les ostéotomes ont été fabriqués en Allemagne par Bernard Heine et en France par Charrière et Fils. George Tiemann et Cie de New York, désireux de démontrer qu'ils étaient un producteur mondial d'instruments chirurgicaux, fabriquèrent cet ostéotome à chaîne aux États-Unis avec un manche en écaille et des pièces plaquées or [8]. Il a été présenté à l'Exposition universelle de Lyon en 1872 pour démontrer la virtuosité dans la fabrication d'instruments chirurgicaux, et a reçu la médaille d'argent et de bronze, qu'ils ont fièrement inclus dans la page de titre des catalogues suivants. L'instrument a été donné à l'Army Medical Museum après l'exposition, seulement pour être emprunté pour l'Exposition du centenaire 1876 [1, 2]. Tiemann a ensuite commercialisé l'ostéotome pour 300 USD dans le catalogue de 1872, contre 5 USD pour une scie à capital standard ou 191 USD pour un ensemble d'exploitation générale de Buck [7].
Peut-être l'importance de l'ostéotome en chaîne était-elle plus symbolique que pratique; il a démontré que la chirurgie orthopédique n'était pas seulement une spécialité médicale, mais méritait le prestige.


References
1. Accession Record AMM 6100 to 6129, National Museum of Health and Medicine, Silver Spring, MD.
2. Edmonson JM. American Surgical Instruments: An Illustrated History of Their Manufacture and a Directory of Instrument Makers to 1900. San Francisco, CA; Norman Publishing: 1997.Google Scholar.
3.LeVay D. The History of Orthopaedics. Lancaster, PA; The Parthenon Publishing Group: 1990.Google Scholar
4.Peltier LF. Orthopedics: A History and Iconography. San Francisco, CA; Norman Publishing: 1993.Google Scholar
5. Seufert WD. The chain osteotome by Heine. J Hist Med Allied Sci.1980;35;454–459.CrossRefPubMedGoogle Scholar
6.Seufert WD. The osteotome. Can Med Assoc J. 1999;160:694.Google Scholar
7. The American Armamentarium Chirurgicum. New York, NY; Charles H. Ludwig; 1872.
8. Tiemann G. Catalogue of Surgical Instruments, Manufactured and Sold by Geo. Tiemann & Co. New York, NY; Henry Ludwig: 1872.
9. University of Wurzberg. Background and history. Available at: http://www.orthopaedie.med.uni-wuerzburg.de/en/background_and_history/. Accessed October 8, 2015.
_________________
Je suis anglais et collectionneur de vieux outils, surtout ceux de la taillanderie; j'ai une passion pour les serpes et les serpettes
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/10/2018 07:22:19    Sujet du message: Tronçonneuse écolo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OUTILS ANCIENS - ART POPULAIRE Index du Forum -> DIVERS -> CURIOSITÉS TECHNOLOGIQUES... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com